23/05/17

GT4 Pau: Le Team Racing Technology sur la plus haute marche !

- En s'imposant lors de la course 1, l'équipage composé de Jimmy Antunes et Sylvain Noël offre au Team Racing Technology sa première victoire cette saison.

- L'équipage Jim Pla - Pierre Sancinéna, au volant du second Cayman de l'écurie nantaise, se classe 4ème et 7ème lors des 2 courses.

- Au terme de cette 2ème manche de la saison, Jimmy Antunes, Jim Pla et Pierre Sancinéna sont tous les trois 7èmes au classement pilote tandis que Racing Technology se hisse en 3ème position du classement Teams.

- La troisième manche du championnat se disputera les 1er et 2 juillet prochains à Dijon.


Une course sur le circuit en ville de Pau, c’est toujours un grand moment ! Il faut dire qu’avec son tracé urbain très sélectif comprenant d’importants changements de dénivellation et empruntant des rues parfois très étroites, le « Petit Monaco », comme on le surnomme, est unique en son genre. Très apprécié des pilotes, il fait aussi le bonheur des spectateurs, assurés d’assister à des joutes spectaculaires. Et ce fut une nouvelle fois le cas le week-end dernier à l’occasion de la deuxième manche du championnat GT4 European Series Southern Cup. Les 31 équipages protagonistes ont en effet fait le show et prouvé, s’il en était besoin, tout l’intérêt de ce nouveau championnat.


Pour le Team Racing Technology, ce deuxième rendez-vous de la saison était particulièrement attendu : après une entrée en matière mitigée à Nogaro, Sylvain Noël et ses hommes arrivaient en terres paloises avec envie et ambition. Et pour montrer la voie à son équipe (et surtout palier au désistement de Franck Leherpeur, indisponible pour raisons professionnelles), le boss de l’écurie nantaise allait sortir le bleu de chauffe et prendre lui même place dans le baquet vaquant...


Course 1
Disputée en nocturne, cette première course du week-end aura été riche en rebondissement du début à la fin, et même après…
Côté Racing Technology, auteur d’une très belle qualification, Sylvain Noël s’élance depuis la 7ème place au volant du Cayman jaune n°11 tandis que Pierre Sancinéna est 12ème sur le rouge frappé du n°1. Au feu vert, les 31 bolides GT4 s’élancent à l’assaut du spectaculaire tracé palois sous les ordres du poleman Koebolt au volant de la BMW M4. Rapidement, le safety-car rentre en piste suite à un accrochage en queue de peloton. Au restart, la bagarre repart de plus belle en tête de course. Tandis qu’en tête, Koebolt et sa BMW résistent aux assaut de la Ginetta n°8 pilotée par Consani, Noël réalise un excellent relais : très propre dans son pilotage, évitant parfaitement les nombreux écueils du tracé, il tient parfaitement le rythme. A mi-course, il passe le volant à Jimmy Antunes en 5ème position. Pierre Sancinéna, 11ème, en fait de même avec son coéquipier Jim Pla. Ce dernier, remonté à bloc, réalise un superbe relais, grappillant place après place. Aux avant-postes, Castelli, qui a succédé à Wallgren sur la Ginetta n°444, imprime une cadence infernale et finit par se montrer très pressant derrière le duo de tête, à tel point qu’il finit par s’accrocher avec son coéquipier. Profitant de l’aubaine qui lui est ainsi offerte, Jimmy Antunes s’empare de la 2ème place derrière la BMW. Il ne la quittera plus jusqu’au drapeau à damier. Ayari termine 3ème, Lariche 4ème juste devant Jim Pla, parvenu brillament à remonter au 5ème rang !
Mais une course peut se terminer défintivement même après le drapeau final… Et c’est ainsi qu’après enquête, la BMW de Max Koebolt et Ricardo van der Ende était exclue du classement pour non conformité technique ! Une décision qui faisait le bonheur du duo Noël-Antunes, finalement déclaré vainqueur.


Course 2
Auteur d’une excellente Q2, Jim Pla s’élance dimanche de la 3ème place derrière les Ginetta d’Ayari et Castelli. Pénalisé en qualifications par des problèmes électroniques sur son Cayman, Jimmy Antunes doit lui se contenter d’une très modeste 18ème place sur la grille de départ. Tandis qu’Ayari vire en tête au premier virage, derrière, les accrochages se multiplient et Antunes est malheureusement le premier à en faire les frais. Percuté par une McLaren, il est contraint de repasser par les stands dès le premier tour. Il parviendra malgré tout à repartir mais à plus d’un tour et sans nulle autre ambition que celle de prendre du plaisir en piste. Au 2ème tour, Castelli est victime d’une sortie de piste au Virage de la Gare. Grand habitué du circuit palois, Ayari parvient à creuser l’écart en tête avec son agile Ginetta. Mais derrière lui, Jim Pla s’accroche en 2ème position et tient le rythme devant la BMW Ekris disqualifiée en course 1. Malheureusement pour le jeune biterrois, le changement de pilote à mi-course ne se passe pas comme prévu et le Cayman rouge du Team Racing Technology perd de précieuses secondes. Pierre Sancinéna aura beau faire de son mieux lors de son relais pour récupérer ce retard, contraint par des soucis techniques, il devra finalement se contenter de la 7ème place. La BMW du duo néerlandais Koebolt-Van der Ende s’impose (sans être cette fois disqualifiée) devant les Porsche Cayman des équipages Vanelet-Parisy et Simonet-Dumez. Repartis en fond de classement après leur passage au stand, Jimmy Antunes et Sylvain Noël au volant du Cayman n°11 se classent 17èmes.


Au terme de cette deuxième manche de la saison GT4, une première hiérarchie commence à se dessiner. Et si, de l'avis de tous, le niveau s'avère extrêmement relevé et homogène, le classement après 4 courses prouve en tout cas une chose : briller ponctuellement ne suffira pas et la régularité sera bel et bien la clé de la réussite pour espérer un bon classement en fin de saison. Actuellement regroupés en 7ème place au général (l'équipe pointant en 3ème position du classement Teams), les pilotes de l'écurie nantaise le savent. Performance et régularité aux avant-postes : c'est donc ce qu'ils iront chercher les 1er et 2 juillet prochains à Dijon à l'occasion de la troisième manche.


Sylvain NOEL : "Ce championnat GT4 on le voit est extrêmement disputé avec un niveau très élevé. Il faut donc être performant du début à la fin des meetings. Ce fut plutôt le cas pour nous à Pau le week-end dernier et notamment en course 1 qui se solde par une belle victoire. La course 2 fut plus compliquée et prouve que nous avons encore à nous améliorer sur de petits détails..."


Jim PLA : "Le bilan de ce week-end est pour moi un peu mitigé. Il avait pourtant très bien commencé avec un joli 3ème temps lors de ma qualification. La course 1 est plutôt heureuse avec pour nous une 4ème place. Mais la course 2 où nous étions 2ème à mi-course et qui s'achève par une 7ème place suite à un cafouillage lors du changement de pilote me laisse de gros regrets..."

Jimmy ANTUNES : "Je suis super content de cette victoire. La collaboration avec Sylvain a été excellente et son expérience m'a beaucoup apporté. Nous avons eu un peu de réussite en course 1 mais en revanche vraiment pas en course 2 puisque je me fais accrocher dès le départ. Néanmoins, pour mes débuts en GT4 je suis vraiment satisfait et la collaboration avec l'équipe et mes équipiers m'aide à progresser vite..."

TV

La météo à Pau

Météo Pau © meteocity.com