21/05/17

Formule 3 Pau/Course 2: Günther vient à bout de Norris

Maximilian Günther se relance dans la course au titre alors que Joel Eriksson vainqueur hier a abandonné.


Tout peut arriver en Formule 3 à Pau. Deux monoplaces roues contre roues à l’amorce de la courbe du parc Beaumont, difficile à le croire n’est-ce pas ? Maximilian Günther (Prema Powerteam) et Lando Norris (Carlin) s’en sont pourtant donnés à cœur joie lors des premiers tours de la Course 2 de F3, et ont régalé les spectateurs cramponnés à leur siège.


Günther profitait d’un envol laborieux de Norris pour lui subtiliser le commandement. Mais l’Anglais ne s’avouait pas vaincu et appliquait une pression constante sur son rival allemand lors des premiers tours. La balance pencha définitivement en faveur de Günther, doublement connaisseur du tracé palois. Norris, un débutant dans la catégorie, se contentait du deuxième rang, comme la veille !

 

Brisant le cliché de la rigueur allemande, Günther explosait de joie sur le podium. Il lui a fallu sept tentatives pour récolter les lauriers de la victoire à Pau. Son équipier Callum Illot (Prema Powerteam) montait sur la dernière marche du podium, à l’issue d’une course peu animée.


Enfin, Joel Eriksson (Motopark) ne gardera certainement pas un bon souvenir de cette course. Le leader du classement général a essuyé son premier abandon de l’année, après un accident à Foch. Le Suédois voudra se rattraper lors de la dernière course du week-end, dont le départ est prévu à 16h.


Ils ont dit :
Maximilian Günther (Vainqueur) : "En début d’épreuve, la bataille avec Norris était excitante ! Par la suite je me suis contenté de gérer mon rythme, afin de ramener la voiture aux stands en parfait état. C’est important de gagner des courses et des points, mais je ne pense pas encore au championnat."


Lando Norris (2ème) : "Günther a pris un super départ, alors que le mien n’était pas idéal. La lutte était très sympa à mener, mais la piste est trop étroite pour dépasser. À partir de la mi-course, Günther était trop rapide pour moi. Je ne pouvais rien faire."


Callum Ilott (3ème) : "Il n’y a pas grand-chose à dire ! Je veux saluer le travail des commissaires, qui déblayent extrêmement vite la piste lorsque l’un de nous tape le rail. Il n’y a eu aucune interruption de course malgré l’accident d’Eriksson, ce qui nous a facilité la tâche."


COURSE 2 :
1. Maximilian Günther, les 29 tours en 34’14’’016
2. Lando Norris à 1.953
3. Callum Ilott à 5.287
4. Harrison Newey à 11.883
5. Ralf Aron à 12.596
6. Jake Hughes à 13.411
7. Nikita Mazepin à 15.873
8. Ferdinand Habsburg à 17.371
9. Jehan Daruvala à 18.009
10. Jake Dennis à 20.084


Medhi Casaurang-Vergez

TV

La météo à Pau

Météo Pau © meteocity.com