15/05/17

Eurocup Formule Renault 2.0 : Défi urbain pour de jeunes loups !

Dans la foulée du meeting de Silverstone, la Formule Renault Eurocup se dirige vers Pau pour le troisième rendez-vous de la saison. Surnommé 'le petit Monaco', le tracé urbain offrira une expérience inédite à de nombreux concurrents. La cité d’Henri IV fera ainsi office de test grandeur nature avant d’affronter le circuit monégasque une semaine plus tard.

 

Depuis 1933, la ville de Pau voit passer des légendes du sport automobile : Tazio Nuvolari, Juan Manuel Fangio, Alberto Ascari, Jim Clark, Jochen Rindt, François Cevert, Patrick Depaillier, René Arnoux, Juan Pablo Montoya, Lewis Hamilton….

 

La Formule Renault n’est pas en reste sur cette piste mythique qui a déjà accueilli l’Eurocup de 1973 à 1977 ! Jean Ragnotti, Didier Pironi, Romain Grosjean, Albert Costa, Nyck de Vries ou encore Anthoine Hubert figurent parmi les noms au palmarès de la Formule Renault à Pau… Sans oublier le succès de Luca Ghiotto en 2013 !

QUI LES ARRÊTERA ?

Depuis le début de la saison, R-ace GP monopolise la plus haute marche du podium. Leader du classement général, Will Palmer voudra creuser l’écart en s’appuyant sur son expérience tirée de Monaco l’an dernier, mais Robert Shwartzman jouira des mêmes arguments pour potentiellement ravir les commandes à son équipier.

 

Revenu bredouille de Silverstone, Max Defourny tentera de profiter de la dynamique de son équipe et de sa présence à Pau en ALPS il y a deux ans pour obtenir sa première victoire de l’année. Enfin, Raúl Guzmán découvrira un tracé urbain, mais le protégé de l’Escudería Telmex est en pleine confiance dans la foulée de son premier top cinq.

DES SPÉCIALISTES AU RENDEZ-VOUS

Sacha Fenestraz (Josef Kaufmann Racing) figurera parmi les favoris. Troisième du classement général, le Français est déjà vu comme un spécialiste des circuits en ville avec ses deux victoires à Pau en 2015 dans le cadre du Championnat de France F4 et son succès en lever de rideau du dernier Grand Prix de Monaco. Double vainqueur à Pau il y a un an au sein de l’Autosport Academy, son équipier Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing) sera aussi à surveiller.

 

Tech 1 Racing aura également de fortes ambitions. Entre 2011 et 2015, l’écurie s’est imposée cinq fois à Pau et compte bien capitaliser sur cette connaissance aiguisée du terrain pour guider l’apprentissage de Thomas Maxwell, Thomas Neubauer et du pilote de la Renault Sport Academy Max Fewtrell, actuellement meilleur rookie au général. Enfin, Gabriel Aubry sera un client sérieux après ses deux podiums en F4 France en 2015.

 

Un autre concurrent couvé par l’Escudería Telmex voudra briller, Axel Matus (AVF by Adrián Vallés), victorieux à Pau face à Gabriel Aubry et Sacha Fenestraz il y a deux ans. Après leurs premiers podiums obtenus à Silverstone, Henrique Chaves (AVF by Adrián Vallés) et Daniel Ticktum (Arden Motorsport), protégé du Red Bull Junior Team, s’appuieront sur leurs expériences respectives à Monaco et à Macao pour remonter dans la hiérarchie. Présents en Principauté l’an passé, Alexey Korneev (Fortec Motorsports) et Rodrigo Pflucker (AVF by Adrián Vallés) partageront le même objectif.

QUITTE OU DOUBLE

Outre les pilotes déjà cités, ils seront nombreux à découvrir l’absence de marge d’erreur sur un tel circuit. Présent dans les points depuis le début de l’année, Richard Verschoor (MP Motorsport) visera plus haut, tout comme son partenaire au sein du Red Bull Junior Team, Neil Verhagen (MP Motorsport), rentré bredouille de Silverstone.

Après avoir ouvert leur compteur en Grande-Bretagne, Luis Leeds (Josef Kaufmann Racing) et Presley Martono (Mark Burdett Motorsport) en voudront davantage tandis que Alexander Vartanyan (JD Motorsport) aura à cœur de revenir dans le top dix.

 

Du côté de la Renault Sport Academy, Sun Yue Yang (JD Motorsport) et Jarno Opmeer (MP Motorsport) essaieront d’imiter les belles performances de Max Fewtrell en tentant de s’acclimater le plus rapidement aux tracés urbains pour inscrire leurs premières unités.

 

Cet objectif sera toutefois partagé par Grégoire Saucy (AVF by Adrián Vallés), Zane Goddard (Arden Motorsport), Julia Pankiewicz (Mark Burdett Motorsport), Frank Bird (Fortec Motorsports), Najiy Abdul bin Abd Razak (Fortec Motorsports), Jean-Baptiste Simmenauer (JD Motorsport) et Ghislain Cordeel (Arden Motorsport), qui a dévoilé une belle pointe de vitesse en qualifications à Silverstone sans parvenir à concrétiser.

 

TV

La météo à Pau

Météo Pau © meteocity.com