10/05/17

FIA F3 : Du chaud en perspective !

COMMUNIQUE OFFICIEL

 

Ce sera serré en FIA F3 ! Après les deux premières manches – Silverstone et Monza - avant de rejoindre la Cité du Roi Henry IV, les pilotes qui seront à surveiller de près par le public palois se comptent sur les doigts d’une main ! A Pau-Ville et nulle part ailleurs, celui qui sort vainqueur, en ressort grandi !

 

Les quatre coins du globe seront réunis dans le paddock Tissié durant le week-end. Un tour s’impose dans cette jungle de jeunes pousses en apprentissage de la Formule 1, des pilotes anglais, indiens, japonais et australiens y logent. C’est le charme de la Formule 3 ! Dans cette troupe cosmopolite – sans l’ombre d’un français - trois pilotes ont soulevé le trophée de vainqueur en 2017 : Joël Eriksson, Lando Norris et Callum Ilott. Le premier nommé s’est signalé par deux succès acquis sur des circuits sélectifs (Silverstone, Monza), son pilotage précis est une des qualités pour l’emporter à Pau.

 

Sur ses talons, un débutant en F3 : Lando Norris, un Anglais de 17 ans, impressionnant (2 victoires) à l’image de sa saison 2016 en Eurocup Formule Renault. Ce constat rappelle un certain Lewis Hamilton, vainqueur lors de son unique venue à Pau en 2005 ! Norris bénéficie du soutien de l’équipe McLaren F1, qui suivra de près ses performances paloises.

 

Cependant, sur un tracé aussi difficultueux que Pau, le manque d’expérience de Norris pourrait l’handicaper. L’Anglais Callum Ilott (3ème) et l’Allemand Maximilian Günther (4ème), trois participations connaissent les pièges du circuit béarnais long de 2,760 mètres. Bien difficile donc de dégager un favori pour ce Grand Prix intra-muros, d’autant qu’en embuscade, Mick Schumacher tentera de décrocher sa première victoire au niveau international... Il ne l’a pas caché !

TV

La météo à Pau

Météo Pau © meteocity.com